Sale!

CAO – Conseils et études pour optimiser votre éclairage

0,00600,00 TTC

Présentation détailléePrésentation détaillée

Nous réalisons des études CAO sur mesure en fonction de la surface de votre cabinet ou de votre centre de soin.

Nous vous contacterons directement pour vous inviter à nous transmettre les éléments obligatoires nécessaires : plan pdf coté, hauteur sous plafond, choix décoratifs et/ou architecturaux et le cas échéant des photos pour les lieux existants.

Si vous souhaitez une première consultation gratuite, profitez de notre offre valable jusqu’au 31/10/2020 en sélectionnant la référence “Consultation d’expert en visio-conférence”.

Clear
SKU: N/A Category:

Des études CAO d’éclairage peuvent être effectuées pour vos projets**.

Elles sont basées sur les contraintes particulières d’éclairement et l’organisation physique des lieux. Elles tiennent compte de l’architecture, de la décoration et des performances spécifiques de chaque appareil, toujours en respect des normes européennes en vigueur. Le choix et le positionnement des appareils préconisés garantit un éclairage idéal.
Découvrez ici des exemples d’études d’éclairage :

Les études CAO pour la seule salle de soin ne sont utiles que pour les salles de soin présentant des caractéristiques particulières, notamment hauteur sous plafond supérieure à 3m, surface de la pièce supérieure à 15m², surface non rectangulaire et/ou présence d’éléments architecturaux ou de décoration très colorés ou saturés…
** Pour toute commande d’ Etude CAO, nous vous contacterons
directement pour vous inviter à nous  transmettre les éléments obligatoires nécessaires : plan pdf coté, hauteur sous plafond, choix décoratifs et/ou architecturaux et le cas échéant des photos pour les lieux existants.

D’une pièce à l’autre, les besoins en lumière sont différents.

Il faut détendre en salle d’attente, dynamiser l’équipe à la réception, fluidifier la circulation dans les couloirs, soigner en salle de soin, aseptiser en salle de stérilisation. Les salles doivent être éclairées, selon leur usage et leur volume, d’une lumière de couleur différente, sécurisée, plus ou moins diffuse, harmonisée pour éviter des stress visuels lors des déplacements tant du patient que de l’assistante et du praticien.

Lieu Type de lumière
Accueil/Réception Lumière dynamique pour faciliter le travail de l’assistante réceptionniste
Salle d’attente Lumière douce et apaisante pour destresser le patient
Circulation Lumière dynamique à intensité croissante pour préparer le patient à la salle de soin
Salle de soin Lumière médicale « Blue Control », idéalement Lumière du Nord
Salle de chirurgie Lumière médicale « Blue Control », idéalement Lumière du Nord
Bureau Lumière apaisante et dynamique pour pouvoir s’entretenir avec le patient
Stérilisation Lumière haute intensité « Blue Control » (contrôle visuel des instruments avant stérilisation)

La couleur de la lumière en °K *

“Tous les luminaires Degré K sont Blue Control”
  • blanc-chaud : +/- 3000K
  • blanc-neutre : 4000 à 5000K
  • blanc-froid : 5000K,  ou D65

* degré Kelvin

Usage couleur de lumière
Réception blanc-neutre
Salle d’attente blanc-chaud
Circulation blanc-neutre
Salle de soin “Blue control”
salle de chirurgie “Blue control”
Orthodontie “Blue control”
Stérilisation “Blue control”
Bureau blanc-neutre
Consultation blanc-neutre
  • ALBEDO, c’est quoi ?

    ALBEDO est la ligne de plafonniers suspendus historique de Degré K. Elle est depuis toujours caractérisée par la fonction « Lumière du Nord ». Référence dans le monde dentaire, elle équipe des dizaines de milliers de salles de soin en Europe.

  • Blue Control, c’est quoi ?

    Blue Control est la technologie qui permet de sécuriser la lumière LED. Concrètement, cela consiste à choisir et utiliser des technologies qui respectent le fonctionnement de l’organe visuel et ses limites naturelles vis-à-vis de l’éblouissement et des bleus HEV, donc la part de bleu toxique pour l’œil mais aussi pour le noyau suprachiasmatique qui gère nos biorythmes.
    Tous les luminaires Degré K sont Blue Control soit grâce au D65 soit grâce au N50

  • Dalles encastrées

    L’encastrement d’un luminaire dans un plafond crée des ompbres contrastées entre la surface éclairante et le reste du pladond. Le confort pour le praticien et le praticien n’est pas au niveau maximum.

  • Eingebaute LED-Panels

    Durch das Einbetten einer Leuchte in eine Decke entstehen kontrastierende Schatten zwischen der Beleuchtungsfläche und dem Rest der Decke. Der Komfort für den Praktizierenden und den Praktizierenden ist nicht auf dem höchsten Niveau.

  • Je ne sais pas quel plafonnier choisir, j’ai un vieux plafonnier que je veux changer

    Pour bien choisir, il faut avoir en tête que le meilleur éclairage est celui qui reproduit au plus près l’éclairage naturel extérieur confortable. Ce sont les conditions incontournables pour maximiser les performances visuelles et minimiser la fatigue.
    Les critères de choix sont :
    1. Minimiser les contrastes dans toute la salle de soin pour optimiser l’acuité visuelle. La solution la plus efficace est la “Lumière du Nord”.
    2. Minimiser l’éblouissement par la brillance : On doit pouvoir regarder le luminaire sans être agressé par la lumière. Selon la nature de la diffusion de la lumière, l’éclairage est plus ou moins confortable.
    3. Vérifier la qualité du spectre et les risques au bleu des LED : La vision et l’organisme humain ne fonctionnent correctement que dans un spectre exactement identique à la lumière du jour. Plus le spectre se rapproche du spectre de la lumière naturelle, mieux on voit et mieux on se porte.

  • Je suis fatigué, je vois moins bien en fin de journée, j’ai mal à la tête... Si je change mon éclairage, qu’est-ce que cela va changer pour moi ?

    Toute solution d’éclairage intérieur confortable et efficiente obéit à deux règles essentielles.
    A défaut, inconfort, fatigue, baisse de l’acuité visuelle, troubles du sommeil et de l’humeur vont se faire sentir. Pour choisir un nouvel éclairage, les 2 règles à respecter sont :
    1. L’éclairage doit être le plus uniforme possible dans la totalité du champ visuel. Donc dans toute la salle de soin, y compris au plafond. Le but est d’éliminer tous les éblouissements par contraste. Le meilleur confort est assuré par un éclairage majoritairement indirect, dit Lumière du Nord.
    2. Le spectre de la lumière doit être le plus proche du spectre de la lumière naturelle du jour. Le but est de préserver ses yeux de la toxicité HEV, de maximiser le confort et l’acuité visuels, d’assurer une parfaite reconnaissance des couleurs et de préserver ses biorythmes. La technologie D65 reproduit le spectre de la lumière naturelle du jour.

  • Je veux acheter des dalles LED, combien en faut-il ?

    Pour éclairer avec des dalles LED, normativement et confortablement une salle de soin de volume standard (surface <15m² ; hauteur sous plafond <2.7m), il faut 4 dalles LED installées selon un carré centré, à la verticale de la bouche du patient (champ opératoire). Plus la pièce est volumineuse, plus il faut de dalles.

  • La lumière du Nord, c’est quoi ?

    La lumière du Nord est celle qui reproduit la répartition de la lumière d’un ciel au Nord : la lumière est parfaitement répartie dans tout le champ visuel. A l’intérieur, cela consiste à assurer une répartition parfaite de la lumière dans toute la pièce, même au plafond. Pour y parvenir, l’éclairage doit y être majoritairement indirect. C’est dans ses conditions que l’œil atteint son acuité visuelle sans fatigue, et que le confort au quotidien est maximum.

  • Lumière du Nord ou dalles encastrées ?

    La caractéristique « Lumière du Nord » des plafonniers assure une répartition parfaite de la lumière dans toute la pièce même au plafond. C’est dans ses conditions que l’œil atteint son acuité visuelle sans fatigue. L’éclairage y est majoritairement indirect.
    Elle nécessite un plafond d’au moins 2.50cm et permet d’éclairer les salles de soin même à grande hauteur sous plafond.
    L’encastrement de dalles dans un plafond assure un niveau d’éclairement suffisant mais est moins performant en termes d’ombres en haut des murs ainsi que de contrastes entre la surface éclairante et le reste du plafond. Elle est la solution pour les plafonds bas, mais n’est plus performante du tout pour des hauteurs plafonds supérieures à 270cm.

  • Pourquoi Degré K propose aussi des luminaires à 5000 K ?

    Degré K a sélectionné une LED à 5000K car elle permet de faire une lumière de couleur blanche dotée d’un meilleur IRC et consommant beaucoup moins que la technologie à fluorescence.
    Le fait est que 5000K constitue la limite haute pour la sécurité au bleu car la part de bleu est alors contingentée. La lumière est blanche, sécurisée et à excellent IRC.
    Pour autant, la LED 5000K ne reproduit pas la lumière naturelle comme le permet la technologie “D65 certifié”.