• Quelles sont les différentes technologies LED ? Comment choisir ?

    • La technologie LED simple, à mono-phosphore est à proscrire. Son spectre est déséquilibré et présente une forte pointe de bleu, toxique pour les yeux et le fonctionnement des biorythmes. Elle ne permet par ailleurs pas une bonne acuité visuelle et la reconnaissance de couleurs.
    • La technologie LED biphosphore est de très bonne qualité. La couleur de lumière ressemble à celle du jour et l’IRC est très bon. Jusqu’à 5000K maximum cette lumière blanche est sécurisée. Mais ce n'est pas une lumière naturelle comme le D65.
    • La technologie D65 certifié reproduit exactement la lumière naturelle du jour : parfaite pour le choix de couleur, l'élimination de la fatigue, la  préservation du fonctionnement psycho-et physio biologique. Cette technologie LED constitue une exclusivité mondiale pour degré K.

  • Quel ballast acheter ?

    Vous pouvez définir la référence du ballast à changer en consultant la liste ici.
    Il faut préalablement définir la version de votre appareil, et l’emplacement des tubes commandés par le ballast défectueux.

  • Que faire s’il ne fonctionne plus ?

    La section support répond à la grande majorité des questions et donne accès aux notices utiles.

    En cas de questions complémentaires, vous pouvez adresser au service technique un email à sav@degrek.com en communiquant impérativement :

    • Vos coordonnées
    • Le nom de l’appareil et sa version / référence (reconnaitre son modèle)
    • La date d’acquisition
    • Le symptôme exact du dysfonctionnement
    • Des photos du problème sont souvent bien utiles

  • Pourquoi les éclairages Degré K sont-ils si confortables ?

    Degré K s’attache à sélectionner les meilleures LED et à développer les systèmes de diffusion et de répartition de la lumière les plus aboutis.
    Les plafonniers dentaires sont limités en brillance normativement à 10000 cd/m². Degré K a plafonné les siens à 6000 cd/m².

  • Pourquoi Degré K propose aussi des luminaires à 5000 K ?

    Degré K a sélectionné une LED à 5000K car elle permet de faire une lumière de couleur blanche dotée d’un meilleur IRC et consommant beaucoup moins que la technologie à fluorescence.
    Le fait est que 5000K constitue la limite haute pour la sécurité au bleu car la part de bleu est alors contingentée. La lumière est blanche, sécurisée et à excellent IRC.
    Pour autant, la LED 5000K ne reproduit pas la lumière naturelle comme le permet la technologie "D65 certifié".

  • Mon LOLé 2 varie tout seul (problème détection)

    Les variations aléatoires d’intensité lumineuse peuvent provenir d’un problème de contact. Le fait de serrer la cosse du capacitif sur la platine électronique peut résoudre ce problème de détection. Voir notice.

  • Lumière du Nord ou dalles encastrées ?

    La caractéristique « Lumière du Nord » des plafonniers assure une répartition parfaite de la lumière dans toute la pièce même au plafond. C'est dans ses conditions que l'œil atteint son acuité visuelle sans fatigue. L’éclairage y est majoritairement indirect.
    Elle nécessite un plafond d’au moins 2.50cm et permet d’éclairer les salles de soin même à grande hauteur sous plafond.
    L'encastrement de dalles dans un plafond assure un niveau d’éclairement suffisant mais est moins performant en termes d’ombres en haut des murs ainsi que de contrastes entre la surface éclairante et le reste du plafond. Elle est la solution pour les plafonds bas, mais n’est plus performante du tout pour des hauteurs plafonds supérieures à 270cm.

  • Les caches arrières de mon LOLé 1 sont cassées

    Les caches arrières du LOLé 1 peuvent être abimés par les produits de désinfection trop abrasifs.
    Ils peuvent être remplacés facilement. Voir liste des pièces.

  • Le diffuseur de mon ancien Albédo est cassé

    Malheureusement, les diffuseurs des appareils anciens (Albédo 4 et 5, arrêtés il y a plus de 12 ans) ne sont plus disponibles : le fournisseur ne les produit plus et nous n'avons plus de stock. Nous en sommes vraiment désolés.

    Pour nos luminaires arrêtés depuis plus de 10 ans, le coût de la réparation est économiquement disproportionné, voire non réalisable pour défaut de pièces détachées. De surcroît, toutes les sources des plafonniers à tubes 965 deviendront à court terme très difficiles à approvisionner car la technologie LED progresse à pas de géant et entraine l’arrêt de la production des sources moins efficientes.

  • J’ai des tubes qui ne s’allument plus

    Soit les tubes sont trop vieux, soit les ballasts son déficients.

  • Je veux acheter des dalles LED, combien en faut-il ?

    Pour éclairer avec des dalles LED, normativement et confortablement une salle de soin de volume standard (surface <15m² ; hauteur sous plafond <2.7m), il faut 4 dalles LED installées selon un carré centré, à la verticale de la bouche du patient (champ opératoire). Plus la pièce est volumineuse, plus il faut de dalles.

  • Je suis fatigué, je vois moins bien en fin de journée, j’ai mal à la tête.. Si je change mon éclairage, qu’est-ce que cela va changer pour moi ?

    Toute solution d’éclairage intérieur confortable et efficiente obéit à deux règles essentielles.
    A défaut, inconfort, fatigue, baisse de l’acuité visuelle, troubles du sommeil et de l’humeur vont se faire sentir. Pour choisir un nouvel éclairage, les 2 règles à respecter sont :
    1. L’éclairage doit être le plus uniforme possible dans la totalité du champ visuel. Donc dans toute la salle de soin, y compris au plafond. Le but est d’éliminer tous les éblouissements par contraste. Le meilleur confort est assuré par un éclairage majoritairement indirect, dit Lumière du Nord.
    2. Le spectre de la lumière doit être le plus proche du spectre de la lumière naturelle du jour. Le but est de préserver ses yeux de la toxicité HEV, de maximiser le confort et l’acuité visuels, d’assurer une parfaite reconnaissance des couleurs et de préserver ses biorythmes. La technologie D65 reproduit le spectre de la lumière naturelle du jour.

  • Je ne sais pas quoi acheter comme LED qui ne fasse pas mal aux yeux

    La LED est toxique pour les yeux quand son spectre est déséquilibré et quand sa brillance n’est pas contingentée. C’est encore souvent le cas.
    Mais lorsque ces défauts sont éliminés, la LED est bien supérieure à toutes les solutions fluorescentes et halogène.

    • La technologie D65 certifié reproduit exactement la lumière naturelle du jour. Son spectre est équilibré. Elle est totalement sécurisée et parfaite pour le choix de couleur, l'élimination de la fatigue, la  préservation du fonctionnement psycho-et physio biologique.
    • La technologie « biphosphore» utilise des LED de très bonne qualité qui donnent un ersatz de la lumière du jour, même si leur IRC est excellent, elles ne copient que la couleur de la lumière du jour pas son spectre.Cette technologie pose un problème de sécurité à 6500K car son spectre comprend trop de bleu (toxicité, inconfort, …). Degré K sécurise donc ses luminaires en limitant la couleur de la lumière –donc la part de bleu - à 5000K. C’est notre N50, ou N signifie que la part de bleue est normale ou non toxique.
    • Les surfaces éclairantes des luminaires degré K, spécifiquement développées en fonction des contraintes de la technologie LED,  diffusent complètement la brillance intrinsèque des LED et garantit la sécurité des yeux des utilisateurs et des patients.

  • Je ne sais pas quel plafonnier choisir, j’ai un vieux plafonnier que je veux changer

    Pour bien choisir, il faut avoir en tête que le meilleur éclairage est celui qui reproduit au plus près l’éclairage naturel extérieur confortable. Ce sont les conditions incontournables pour maximiser les performances visuelles et minimiser la fatigue.
    Les critères de choix sont :
    1. Minimiser les contrastes dans toute la salle de soin pour optimiser l’acuité visuelle. La solution la plus efficace est la "Lumière du Nord".
    2. Minimiser l’éblouissement par la brillance : On doit pouvoir regarder le luminaire sans être agressé par la lumière. Selon la nature de la diffusion de la lumière, l’éclairage est plus ou moins confortable.
    3. Vérifier la qualité du spectre et les risques au bleu des LED : La vision et l’organisme humain ne fonctionnent correctement que dans un spectre exactement identique à la lumière du jour. Plus le spectre se rapproche du spectre de la lumière naturelle, mieux on voit et mieux on se porte.

  • Je dois changer mes tubes

    1. Les tubes fluo. d’un luminaire dentaire doivent impérativement être de caractéristique 965 (9 pour IRC >90 ; 65 pour la couleur de la lumière).
    2. Il faut toujours changer en même temps tous les tubes d’un luminaire (comme les piles), pour assurer l’homogénéité d’usure et le même bain. A défaut le luminaire fonctionne moins bien. Tous les tubes des luminaires Degré K sont à choisir ici
    3. Pour les luminaires équipés de feuilles-filtres, il est nécessaire de les changer au moment du changement de tubes. Les feuilles filtres sont intégrées au kit de tubes du luminaire afférent.
    4. La règlementation fait que les tubes disparaissent, ils ne sont malheureusement plus disponibles. La technologie est condamnée

  • Il me faut changer les poignées qui ont X années

    Les poignées des LOLé sont des consommables. Voir liste des pièces.

  • Comment changer les LED de mon LOLé ?

    LOLé 1
    Les LEDs d’origine du LOLe 1 ne sont plus disponibles.
    Mais nous proposons le remplacement de la tête du LOLé 1 par une tête neuve de LOLé 2, en conservant le bras et le transformateur d’origine du LOLé 1.
    Avantages :
    • une tête de scialytique LOLé 2 neuve garantie 2 ans
    • dont les LED sont Blue Control (exemptes de la pointe toxique de bleu)
    • dont les effets de polymérisation sont au moins 2 fois moindres qu’avec un LOLé 1
    • avec un éclairement 40% plus puissant
    • et une tâche d’éclairage 50% plus étendue
    >> Réf : LO2_KIT.LO1 – Kit tête LOLé 2 pour remplacement tête LOLé 1, composé de : Tête LOLé 2 + interface mécanique et électriques, coté tête et coté unit.
    LOLé 2 et LOLé 3 :
    En cas de défection d’une LED, il convient de changer l’Opteled défaillant (bloc optico-LED composé de 2 LED). Réf : LO2-OPTELED
    Il y a 2 Opteleds par tête de LOLé. Comme pour les tubes fluorescents, il existe des différences minimes de couleur selon les productions que l’œil peut détecter. Cela n’altère pas la qualité du spot de l’éclairage.

  • CANDELA, c’est quoi ?

    CANDELA est la ligne de luminaires Degré K destinée à répondre au besoin d’encastrement.
    Cette gamme de dalles LED intègre toute l’expertise luminothechnique degré K pour un éclairage LED sécurisé en salles de soin dentaires et médicales.

  • Blue Control, c’est quoi ?

    Blue Control est la technologie qui permet de sécuriser la lumière LED. Concrètement, cela consiste à choisir et utiliser des technologies qui respectent le fonctionnement de l’organe visuel et ses limites naturelles vis-à-vis de l’éblouissement et des bleus HEV, donc la part de bleu toxique pour l’œil mais aussi pour le noyau suprachiasmatique qui gère nos biorythmes.
    Tous les luminaires Degré K sont Blue Control soit grâce au D65 soit grâce au N50

  • ALBEDO, c’est quoi ?

    ALBEDO est la ligne de plafonniers suspendus historique de Degré K. Elle est depuis toujours caractérisée par la fonction « Lumière du Nord ». Référence dans le monde dentaire, elle équipe des dizaines de milliers de salles de soin en Europe.